Accueil Ford GT Rétromobile : Les Deux Ford de Johnny Hallyday Vendues aux Enchères 619.900 Euros

Rétromobile : Les Deux Ford de Johnny Hallyday Vendues aux Enchères 619.900 Euros

par Fabrice
Ford Mustang JH Artcurial

Ce n’est un secret pour personne. En plus de son talent exceptionnel pour la chanson, Johnny Hallyday était un passionné de sports mécaniques et un amateur de véhicules d’exception. Une passion née au départ de son admiration pour Elvis Presley et pour la culture américaine.

Harley-Davidson, Triumph, Ducati, Ferrari, Cadillac, Ford… Acheteur presque compulsif, le chanteur a accumulé d’incroyables véhicules de collection tout au long de sa vie.

Ce vendredi 7 février en marge du salon Retromobile à Paris Expo porte de Versailles, deux Ford ayant appartenu à la star ont été adjugées par la maison d’enchères Artcurial.

Ford Mustang GT 390 Coupé Gr1

La première est une Ford Mustang GT 390. C’est avec cette voiture exceptionnelle que Johnny Hallyday a participé entre autres, à la course de côte d’Autun (4 mai 1967), la coupe ACIF à Montlhéry (18 juin 1967) et la course de côte du Mont-Dore (15 août 1967). Il s’agit de la toute première Ford possédée par le chanteur.

Adjugée 205.000 euros soit, 244.400 euros avec les frais d’adjudication, ce coupé était estimé entre 150.000 et 300.000 euros par les experts.

Ford GT 2006

La seconde est une sublime Ford GT 2006 n’affichant que 10 173 miles au compteur (16 371,8 kilomètres). Le chanteur l’a achetée neuve au Luxembourg en 2007 et l’a ensuite personnalisée, notamment en faisant embosser ses initiales JH sur la garniture cuir à l’intérieur des portières.

La supercar a été adjugée 375.500 euros frais d’adjudication inclus, un prix tout à fait conforme à l’estimation des experts de chez Artcurial (320.000 et 380.000 euros).

Ce n’est pas la première fois que des voitures ayant appartenu à « l’idole des jeunes » sont mises en vente. En mars 2018, une Ferrari 512 TR avait été adjugée pour la somme de 240.000 euros par la maison d’enchères Osenat.

Plus récemment en décembre 2019, un Hot Rod construit en 1995 à partir d’un châssis de Citroën C6 de 1932 et immatriculé au nom de Jean-Philippe Smet entre 1995 à 2002 a été proposé à la vente sans toutefois trouver d’acheteur.

Crédit photo : Artcurial.

0 commentaire

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

1K Partages
Email
Tweetez
Partagez
Partagez1K
WhatsApp