Accueil Essais Auto Essai du Ford Bronco Sport 2021
par Fabrice

Essai du Essai du Ford Bronco Sport 2021

Ford Bronco Sport 2021
© MyFordStory | 421chevaux

UNE VÉRITABLE PIÈCE D’HISTOIRE

L’histoire du Ford Bronco débute en août 1965 avec la commercialisation de la toute première génération (modèle 1966) de ce petit véhicule modulable à quatre roues motrices décliné en trois configurations : un pick-up simple cabine, un SUV à deux portes et un roadster à carrosserie ouverte.

Près de trois décennies plus tard, le « cheval indompté » rentrera définitivement dans l’histoire lorsque qu’un certain O.J. Simpson, soupçonné d’avoir tué son ex-épouse Nicole Brown Simpson et son ami Ronald Goldman, prenait la fuite sur une autoroute de Californie à bord d’un Ford Bronco blanc, poursuivi par des dizaines de véhicules de la police de Los Angeles. C’était le 17 juin 1994. À l’époque, la scène a été suivie en direct par 95 millions de téléspectateurs aux États-Unis.

O.J. Simpson

© Al Schaben, Los Angeles Times

Une course-poursuite rocambolesque qui, 27 ans plus tard, impactera la date de sortie de la sixième et dernière génération de Ford Bronco initialement prévue le 9 juillet 2021… jour du 73e anniversaire d’O.J. Simpson. Une pure coïncidence pour certains, un clin d’œil subtil à l’ancienne gloire du football américain pour d’autres, Ford a finalement été contraint de repousser la date de lancement du Bronco 2021 de 4 jours, le mardi 13 juillet 2021.

Commercialisé exclusivement en Amérique du Nord, le Bronco 2021 reprend naturellement les éléments stylistiques qui ont fait le charme du pionnier des Bronco : une grille de calandre d’une seule pièce flanquée d’optiques ronds caractéristiques, un toit plat et des passages de roues massifs. Aucun doute, c’est un Bronco.

Notre modèle d’essai est un Ford Bronco Sport, le « petit frère » inspiré du « vrai » Bronco, mais conçu à partir de la plateforme du Ford Escape.

Ford Bronco Sport 2021

© MyFordStory | 421chevaux

UN BAROUDEUR À TAILLE HUMAINE

American Car City, importateur incontournable de la région parisienne, nous avait prévenu de l’arrivée de plusieurs exemplaires du Ford Bronco Sport 2021. Ni une ni deux, rendez-vous est pris avec la concession située au Coudray-Montceaux (Essonne).

Au premier coup d’œil, le Bronco Sport fait son show avec sa carrosserie Orange Cyber agrémentée d’un badge « First Edition » sur les flancs. First Edition. Il s’agit de l’édition de lancement produite en série (très) limitée. Quelques milliers d’exemplaires tout au plus. Quelle classe !

Ford Bronco Sport 2021
© MyFordStory | 421chevaux
Ford Bronco Sport 2021
© MyFordStory | 421chevaux

Esthétiquement, la face avant et les optiques rondes intégrées ne sont pas sans rappeler la première génération du Bronco. Les lettres B-R-O-N-C-O qui trônent au centre de la calandre sont du plus bel effet. Le véhicule repose sur un set de jantes « full black » de 17 pouces enveloppées de pneus hautes performances FALKEN Wildpeak 235/65. Le ton est donné.

Si l’offre débute avec un modeste 3-cylindres de 1,5 litre (181 chevaux), le véhicule de notre version d’essai est propulsé par un moteur 4-cylindres de 2 litres (245 chevaux), couplé à une boite de vitesse automatique à 8 rapports. Une motorisation qui s’avère suffisante pour déplacer les quelques 1,6 tonnes de poids à vide.

Ford Bronco Sport 2021
© MyFordStory | 421chevaux

À bord, les références au Bronco originel sont omniprésentes, notamment sur le volant et sur les assises. L’esprit baroudeur de ce SUV est habilement transmis grâce à un tapis en caoutchouc marqué d’une empreinte de pneu : assurément, nous ne sommes pas dans un simple SUV asiatique qui n’a de tout-terrain que le nom !

Coté rangements, de grandes poches à fermeture zippées sont disposées à l’arrière des sièges conducteur et passager, en plus de petites poches latérales bien pratiques. Les assises avant et la banquette arrière sont couvertes d’un cuir épais et robuste agrémenté d’inserts en tissu conçus pour faciliter le nettoyage. Certains y verront un clin d’œil aux intérieurs cuir et tissus du Bronco des années 1990.

Ford Bronco Sport 2021
© MyFordStory | 421chevaux
Ford Bronco Sport 2021
© MyFordStory | 421chevaux

TECHNOLOGIE EMBARQUÉE POUR LES ROUTES ABANDONNÉES

Elément incontournable du poste de conduite, le tableau de bord digital de 6,5 pouces permet d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités de l’ordinateur de bord. En outre, un écran tactile de 8 pouces disposé au centre de la planche de bord est équipé du système d’info-divertissement Ford SYNC 3, compatible avec CarPlay (Apple) et Android Auto (Google).

Nouveauté : une molette située sur la console centrale fait désormais office de levier de vitesses, alternative moderne au traditionnel sélecteur de vitesses automatique à levier. Les positions restent inchangées : parking, marche arrière, point mort ou la conduite normale « Drive ».

Ford Bronco Sport 2021
© MyFordStory | 421chevaux

En plus de la molette rotative de sélection de rapports, la console centrale comporte une commande de verrouillage et de déverrouillage du frein à main, les (indispensables) portes-gobelets ainsi qu’une nouvelle molette G.O.A.T., un acronyme qui signifie « Greatest Of All Time » (traduction : « Le meilleur de tous les temps« )… Rien à voir avec une chèvre ! 🐐

Exclusive au nouveau Ford Bronco, cette molette permet au conducteur de sélectionner un mode de conduite parmi les cinq modes G.O.A.T. disponibles de série (Sable / Glissant / Sport / Ecologique / Normal) ainsi que les deux modes supplémentaires (Roche et Boue / Ornières).

Par ailleurs, quatre boutons poussoir situés de part et d’autre de la molette G.O.A.T. permettent de passer le véhicule en mode quatre roues motrices permanentes, de bloquer le différentiel du pont arrière, de désactiver l’anti-patinage et enfin, le régulateur de vitesse Trail-Control.

UN VEHICULE POLYVALENT… POUR TOUS

Le nouveau Ford Bronco Sport 2021 est définitivement un SUV passe-partout, totalement à l’aise en ville grâce à ses dimensions raisonnables (4m38 de longueur, 1m88 de largeur et 1m78 de hauteur), ses caméras avant et arrière autonettoyantes, et son système d’assistance à la conduite Ford Co-Pilot qui regroupe plusieurs technologies de sécurité active (détecteurs d’angle-mort et le système de freinage d’urgence automatique, entre autres).

Sur les routes secondaires, les suspensions tout-terrain, le moteur 4-cylindres Ecoboost de 245 chevaux et la boite de vitesses à 8 rapports rendent le Bronco particulièrement confortable et plutôt économique, malgré une consommation de carburant sensiblement plus élevée à prévoir à haute vitesse, sur autoroute.

Hors des sentiers battus, le Ford Bronco Sport n’a rien à envier à ses concurrents : L’excellent châssis du Ford Escape et la flopée de technologies embarquées permettent au véhicule d’attaquer toutes sortes de revêtements et d’environnements sans broncher. Le système de gestion G.O.A.T. est révolutionnaire. Jeep Renegade et autres Land-Rover Discovery n’ont qu’a bien se tenir !

Le nouveau Ford Bronco Sport 2021 « First Edition » nous a définitivement convaincus, et nous ne pouvons que regretter l’absence de sa commercialisation en Europe par le réseau de distribution officiel du constructeur.

❤️ ON AIME :

  • Le look Cool
  • Le gabarit passe-partout
  • Le moteur EcoBoost®
  • Les nombreux rangements
  • Le système G.O.A.T Modes

💔 ON AIME MOINS :

  • Le prix élevé en France
  • L’absence de commercialisation officielle en France
  • Le volume du coffre
  • Le malus écologique
Greg PSCL

Greg dit L'ours

Moi, c’est Greg, 35 ans. Canadien d’origine, j’ai pris mes quartiers tout près de la frontière Suisse dans le département de l’Ain. Je suis passionné par le constructeur Ford et par l’Automobile en général. Au quotidien, je me déplace en Ford Ecosport Titanium 1.0 125 ch EcoBoost de 2018, un excellent daily, pratique, économique et confortable. Mes Ford précédentes : Ecosport 2015, Fiesta Titanium 2014 et Ford Expedition Limited Edition 2010 équipé de son V8 de 5.4 Litres provenant de l’État de New-York et importé en France par mes soins. Suivez-moi au travers de mes essais Ford sur @421chevaux et sur @MyFordStory.