Accueil Essais Auto Essai du Ford F-150 Raptor V6 3.5L EcoBoost®
par Fabrice

Essai du Ford F-150 Raptor V6 3.5L EcoBoost®

Quelques semaines après l’essai du Ford F-150 Supercrew Platinum V6 Ecoboost 3,5 Litres 2021, j’ai le plaisir de me rendre à nouveau chez American Car City, importateur incontournable situé à Coudray-Montceaux, dans le département de l’Essonne.

Une fois sur place, toujours cette agréable sensation d’avoir traversé l’Atlantique alors que je ne me trouve qu’à une vingtaine de minutes du périphérique parisien : Plusieurs dizaines de Mustang, Expédition et autres pick-up de la gamme Ford USA se partagent l’immense parking d’une concession décorée de drapeaux à la bannière étoilée… On se croirait aux States !

Ford Raptor 2019
© MyFordStory

MUSCLÉ COMME UN JOUEUR DE FOOTBALL AMÉRICAIN !

Mon véhicule d’essai m’attend sagement (du moins, en apparence), stationné entre un pick-up Ford F-150 SuperCrew Platinum et une floppée de Mustang Shelby GT500. Certes, bien entouré mais qu’est ce qu’il en impose !

Son impressionnante carrure bodybuildée, ses ailes élargies et sa calandre massive sur laquelle repose les lettres F-O-R-D donnent immédiatement le ton. Ses jantes de 17 pouces enveloppées d’énormes pneumatiques BFGoodrich All Terrain 315/70 à semi-crampon accentuent la puissante stature du véhicule, tout en renforçant son allure de baroudeur passe-partout.

Ford Raptor 2019
© MyFordStory
Ford Raptor 2019
© MyFordStory

FAIRE DU SPORT DEPUIS SON CANAPÉ

2 mètres 19 de largeur, 5 mètres 61 de longueur et 2 mètres de hauteur. Autant dire qu’une fois confortablement installé à bord du Ford F-150 Raptor, le conducteur domine la route. L’assise est particulièrement confortable et le siège conducteur comporte de nombreuses options de réglages électriques à mémoire. Un avant gout de la puissance et de la robustesse de l’engin.

En outre, les aficionados de la marque à l’ovale bleu ne verront pas leurs habitudes chamboulées : Ford a préféré ne prendre aucun risque en conservant une large majorité des commandes que l’on retrouve sur les autres véhicules de la gamme aux États-Unis ou en Europe. En complément, le Ford Raptor est l’un des rares véhicules équipé de quatre boutons personnalisables associés à des connecteurs permettant l’ajout d’accessoires additionnels : barre à led, treuil électrique…

Un écran tactile de 8 pouces offre un accès facile aux différentes fonctionnalités du système d’info divertissement Ford SYNC® 4 : le GPS, la caméra de recul et la caméra 360°, la radio mp3 et DAB+, l’ordinateur de bord avec bien sûr, une compatibilité Apple CarPlay™ / Android Auto™.

Pour optimiser les sensations et le plaisir de conduite, une commande située sur le volant permet au conducteur de choisir l’un des six modes de conduites disponibles : Normal, Sport, Glissant, Remorquage/traction, Neige profonde/sable, Baja et Roche. Décidemment, rien ne manque.

Ford Raptor 2019
© MyFordStory

LE V6 DE LA FORD GT DANS LE CORP DU RAPTOR

Phénomène purement psychologique ou nostalgie de la première génération de Ford Raptor, nous aurions adoré que le mastodonte soit équipé d’un moteur V8 mais c’est bel et bien un bloc V6 EcoBoost 3,5L de 450 chevaux qui se trouve dans le compartiment moteur. Il est vrai que même aux États-Unis, le downsizing a le vent en poupe sous prétexte de protection de l’environnement et lutte contre le changement climatique.

En réalité, le moteur Ford V6 EcoBoost 3,5L n’a pas à rougir de son prédécesseur à 8 pattes : Fiable, robuste et incroyablement puissant, il est aussi celui qui équipe la mythique Ford GT, l’une des plus puissantes et élégantes supercar du monde. Combo gagnant : Associé à une boite de vitesse automatique à 10 rapports, l’ensemble s’adapte harmonieusement à toutes les styles de conduite.

Ford Raptor 2019
© MyFordStory
Ford Raptor 2019
© MyFordStory

POLITIQUEMENT INCORRECT

Le Ford Raptor est clairement destiné à ceux qui n’ont peur de rien mais surtout, ceux qui cherchent à se démarquer. Pas question ici de restrictions écologiques mais du plaisir à l’état pur. Il est vrai que le gabarit du Ford Raptor n’est pas des plus adaptés aux routes de l’hexagone : Exit donc les centres villes exigus de nos villages (à moins que vous veniez de perdre un pari et que le gage est une traversée du quartier de Montmartre au volant du monstre… bonne chance !).

En admiration devant ce gros jouet à la sauce Ford Performance, il me tarde désormais de tester le nouveau Ford F-150 Raptor phase 3 (2021), restylé pour s’adapter un peu plus à la nouvelle signature visuelle de la gamme des pick-up et SUV de la marque américaine.

❤️ ON AIME :

  • Le look 100% Made in USA
  • La disponibilité du moteur V6 Ecoboost et sa BA 10 rapports
  • Les performances de haut-niveau
  • Les possibilité d’accessoirisation du véhicule

💔 ON AIME MOINS :

  • Le gabarit pas toujours adapté aux petites routes de France
  • L’absence de la sonorité rauque d’un moteur V8
  • Le prix
Greg PSCL

Greg dit L'ours

Moi, c’est Greg, 35 ans. Canadien d’origine, j’ai pris mes quartiers tout près de la frontière Suisse dans le département de l’Ain. Je suis passionné par le constructeur Ford et par l’Automobile en général. Au quotidien, je me déplace en Ford Ecosport Titanium 1.0 125 ch EcoBoost de 2018, un excellent daily, pratique, économique et confortable. Mes Ford précédentes : Ecosport 2015, Fiesta Titanium 2014 et Ford Expedition Limited Edition 2010 équipé de son V8 de 5.4 Litres provenant de l’État de New-York et importé en France par mes soins. Suivez-moi au travers de mes essais Ford sur @421chevaux et sur @MyFordStory.